Campagne solaire - Campagne Sang-Dragon - campagne originelle - campagne lunaire - campagne abyssale - campagne sidérale

Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4 - Partie 5 - Partie 6 - Partie 7 - Partie 8

Partie 1

Ce fût le hasard, ou plutôt le destin, qui réunit Natsu, Ryu et Kaorie sur les routes des Terres Charognardes, lors d´une attaque de brigands. Ryu cherchait à se dissimuler, sachant qu´il n´était tout simplement pas de taille en combat face à des mortels. Kaorie, elle, était d’ores et déjà une maîtresse d´arts martiaux grâce à son exaltation, et n´hésita pas à faire couler le sang. Natsu arriva à ce moment là, et, malgré son étonnement face à celle qu´il pris pour une paysanne, chercha à s´interposer face á des malfaiteurs. Il leur fut des plus aisé de vaincre le groupe de bandits.
A cause de leurs différences, Kaorie sembla immédiatement nourrir une rancœur face au chevalier solaire. Néanmoins, Ryu chercha immédiatement à éviter que les a priori ne forment pas le groupe, car il savait qu´il aurait besoin de ses frères versés chacun dans les arts du combat pour réussir á survivre. Il les convainc de faire chemin commun et arrivèrent à une ville, dans laquelle ils firent halte dans une auberge. Chacun n´osait véritablement se dévoiler aux autres, et les tours de Kaorie (capable de disparaître aux yeux de tous, en cherchant auparavant à attirer tous les regards sur elle) ne firent pas retomber la certaine méfiance qu´ils éprouvaient encore. Malgré tout, ils se reconnurent comme étant tous anathèmes, et par conséquent, chassés ou craints.
Les rumeurs de l´arrivée d´une Chasse sauvage les atteignirent, grâce aux oreilles et tractations de Ryu, et Kaorie confirma, grâce à ses talents d´espionne, que la Chasse les attendait bien en ce lieu.
Pourtant, d´autres rumeurs firent que Natsu désirait rester encore un peu dans cette ville, à présent dangereuse et hostile. Certains parlaient d´une rescapée d´Epines, qui serait arrivée, cachée, précédemment dans cette ville, et qui aurait rejoint le château seigneurial. Nastu escalada alors de nuit les murs du château, afin de se renseigner secrètement. Il rencontra effectivement sa sœur, mais son cœur se glaça à la vue de ce qu´elle était devenue. Elle semblait morte, avec sa peau d´albâtre, ses cheveux blancs et ses yeux sombres. Néanmoins, sa beauté surhumaine fit chavirer son cœur encore plus qu´avant. Elle semblait se complaire dans une luxure morbide, entouré d´esclaves qui semblaient morts. Mais surtout, il ressentit qu´un sombre pouvoir l´animait désormais. Tenté de la rejoindre après qu´elle lui ait susurré de l´accompagner mais attristé, il ne la suivi pas dans les ténèbres.
Il retrouva bien vite ses nouveaux compagnons, mais leur fuite fut brusquement arrêtée aux portes de la ville. Une soixantaine de soldats impériaux étaient en effet postés en embuscade, les cernant de tous côtés. Les élus commencèrent alors à combattre, et leurs fantastiques capacités leur permirent même de repousser les mortels. Natsu déploya même son pouvoir de caste, effrayant les humains tout autour de lui. Ce fut en cet instant que le cercle fut de nouveau réunit, car Methos, accompagné de Gothi, fit alors son entrée en fracassant littéralement les portes de la ville.
Mais le véritable péril se dévoila, car la Chasse fit son apparition, composée d´une demi douzaine de sang-dragons. Malgré ses puissants charmes de combat, Natsu fut incapable de blesser un guerrier sang-dragon de l´aspect du feu en grande armure de jade rouge et armé d´un terrible kathar qui se dressait face à lui. Toutefois, les coups du paladin solaire arrivèrent à repousser son assaillant lorsqu´il utilisa un puissant charme lui permettant d´attaquer de nombreuses fois son adversaire à une vitesse surhumaine. De même, les frappes d´art martiaux de Kaorie ne purent traverser l´armure de jade vert d´un archer sang-dragon du bois, pourtant enseveli (quoique indemne) sous l´amas de rochers que Gothi avait faire jaillir sur lui, en utilisant sa sorcellerie encore imparfaite. Methos fut éjecté et même pratiquement tué par le terrible coup qu´un sang-dragon de la terre aussi massif qu´un sumotori, et armé d´un gigantesque tetsubo de jade blanc, porta sur lui. Les héros durent encore fuir, et choisirent ainsi les voies dérobées des égouts. Mais les égouts devinrent rapidement étranges, les plongeant dans les ténèbres.
Ils étaient avaient plongé en des lieux immenses, extrêmement dangereux et obscurs, que l´on nomme le Labyrinthe, même si à cette époque, aucun d´eux n´avait la moindre idée de l´endroit où ils étaient. La quintessence leur était ici absente et cela jeta également une ombre sur leurs cœurs.
Dans les ténèbres, surgit une petite créature sombre et cruelle, semblable à un diablotin difforme, qui leur servit pourtant de guide. Methos voulut la chasser et déploya sa barrière d´anima, un immense soleil, suite aux murmures de l´entité qui avait déclaré que le Soleil ne brillait pas ici. Elle les amena pourtant, en échange d´une des phalanges de Gothi, vers un endroit qui les ramena de nouveau vers Création. En effet, ils purent entrer dans un sanctuaire, ouvrant la dalle scellée grâce à leur nature de solaires et leur quintessence. Ils purent se reposer dans ce lieu dédié au Soleil Invaincu, mais ils découvrirent également un livre, posé sur un lutrin d´orichalque. Methos fut incapable de résister à la tentation de ne pas emporter le lutrin avec lui, car le métal magique lui inspirait des visions grandioses une fois fondu et reforgé. Les solaires emportèrent ainsi également le livre avec eux, brisant sans le savoir les sceaux qui protégeaient le livre.
Repartant sur les routes, ils suivirent ainsi Methos et Gothi, qui devaient les mener jusqu´à une femme mystérieuse, répondant au nom de Sambre d´Archelune. En arrivant à déchffrer une partie de l´ouvrage, ils apprirent que ce livre traitait d´un Primordial, Autochron, même si cette entité leur restait complètement étrangère. Methos fut fort troublé par ceci, et déclara cette autre puissance appartenait à des entités autrefois vaincu qu´il ne fallait en aucun cas troubler.

Ils la rencontrèrent, ou du moins crurent le faire, autour d´un feu de camp, au cœur d´une forêt. Mais Ryu sût, en discutant avec la nouvelle venue, que tout n´était que supercherie. Il démasqua en effet Lyvia, qui avait volé l´apparence de Sambre. Découverte, celle-ci s´enfuit avec le livre qu´elle était venu dérober, utilisant ses charmes pour filer aussi vite que l´éclair. Pourtant, elle ne put battre Kaorie à la course, car la solaire pouvait être aussi rapide que sa proie, et l´abyssale se retourna, face à la solaire. Elle invoqua à ce moment son arme gigantesque, une lame de plus de trois mètres qu´elle maniait à deux mains, puis son armure d´acier de l´âme, bien plus légère, faite de chaines du même métal, ainsi que d´ossements et de voiles de soie. Kaorie fut repoussée par les terribles coups de son assaillante, mais l´empêcha de fuir malgré tout en la forçant à rester au combat. Le reste du groupe arriva alors sur les lieux pour combattre celle qui se présentait comme une ennemie. Les flèches que Natsu tira contre elle, sans compter les coups de marteau à deux mains de Methos et les javelots de Gothi furent sans effet, alors qu´elle s´entoura d´une terrible barrière de lames. Cernée, elle jeta alors son immense daiklave à deux mains à terre pour se rendre et Natsu la reconnu alors. Mais, Ryu, arrivant dans son dos et guidé par un mystérieux sentiment de vengeance, plongea sa lame dans le cœur de Lyvia, terrassant ainsi la jeune élue ténébreuse. Une terrible peine s´abattit alors sur Natsu et cet acte fut à l´origine du sombre destin dans lequel le chevalier solaire allait être plongé.